The Beginning


Bonjour à tous !

Japan Heavy c'est un projet ayant pour but de promouvoir le Heavy Metal Japonais, genre musical méconnu et pourtant ô combien passionnant et riche.
Historique, news, critiques, Japan Heavy aspire à devenir la plate forme Francophone référence en la matière.
Espérons y arriver et surtout...

Heavy à tous !


17/06/2013
En plus de la page Facebook, Japan Heavy est désormais également présent sur Twitter !
N'hésitez pas à suivre les actualités de JH sur les réseaux sociaux ;)

Anthem - Evil One
(2012)


dimanche 26 mai 2013

Flatbacker / EZO


Flatbacker

Le Heavy Metal se croise et se recroise. 

Il n'est pas rare de croiser un groupe, de découvrir un nom et de se dire un beau matin "Tiens, mais ce nom me dit quelque chose ! Pis, j'sais pas, la tronche de ce pécno me semble franchement familière !" .

Flatbacker / EZO est l'exemple type de ce constat.
Carrière éphémère et ô combien regretté de la part des fans, EZO présente la particularité d'être un des très rares groupes Japonais à avoir tenté une exportation aux Etats Unis (l'autre grande tentative étant bien évidemment de l'évidence même ces fameux gugus de chez Loudness). 

Il est l'heure mes p'tits amis, veuillez vous asseoir et ouvrir vos livres, le cours d'histoire va commencer...

Flatbacker

Histoire

Flatbacker
Printemps 1982, Sapporo, Japon.
Des cendres de deux groupes de lycée, Power-station et Scrap, renaît une nouvelle entitée qui va faire parler d'elle.
Le chanteur Masaki Yamada, le guitariste Shoyo Iida, le bassiste Taro Takahashi et le batteur Hirotsugu Homma forme le groupe Fratvacker
Une première demo, Minagoroshi, voit le jour en 1984, puis une seconde en 1985. 
Le groupe se fait alors remarquer et signe avec le label Victor Entertainment. Oui, ce même label qui produira tous les albums d'un certain Anthem jusqu'en 2012.
Fratvacker se renomme alors Flatbacker, et débute leur carrière sous ce nom qui restera gravé dans les annales.
En 1985, Sensou - Accident voit le jour ainsi que Esa en 1986.
Suite à cela, le groupe décide de voir les choses en plus grand, beaucoup plus grand et déménage à Los Angeles.

EZO

EZO
Sur place, leur travail porta ses fruits. Ces quatres jeunes Japonais furent découvert par Gene Simmons qui officiait alors dans un groupe qui s'appelait Kiss, j'sais pas si ça vous dit vaguement quelque chose haha. 
Le groupe change alors de nom pour EZO. Une rumeur circule bon train sur la toile selon laquelle Simmons lui même serait à l'origine de ce changement. Ezo étant une ancienne appellation de l'île d'Hokkaido, cela serait le meilleur moyen de rendre hommage à leurs racines.
Mr Simmons produit lui même le premier album éponyme d'EZO, en 1987. Comme quoi, les choses ne trainent pas. 
Deux ans plus tard, Fire Fire sort. Cela sera le dernier album de la carrière de Flatbacker / EZO.
En effet, peu de temps après la sortie de Fire Fire, leur label, Geffen Records les abandonne. Conséquence : des querelles internes finissent par avoir raison du groupe, et c'est le drame...

Fin de l'histoire...

EZO

Impact

7 ans.
C'est court, très court pour une carrière musicale, que l'on peut même réduire à 4 années, si l'on se tient uniquement aux albums sortis.

Malgré tout, EZO aura réussi un exploit: celui de réussir à faire une éphémère percée dans les charts américains. En effet, ils gravirent jusqu'à la 150e place, ce qui représente énormément pour un "petit" groupe venant de l'archipel du Soleil Levant. Le seul autre groupe ayant réussi ce prodige étant Loudness.

Si je vous disais que tout se recroise, et que vous ne l'avez pas encore remarqué vous même, c'est parce que deux noms parmi EZO sortent du lot.

Oui parce que, ce fameux Masaki Yamada, après la séparation d'EZO, trouvera refuge en 1992 au sein de... Loudness. Ba oui, les pommes ne tombent jamais loin du pommier.
Et puis, il y a aussi ce mec, Hirotsugu Homma... Huuumm... Ah mais c'est bien sûr! Il y a pas un mec qui s'appelle comme ça depuis 2001 dans un groupe, Anthem c'est ça? Ah ba si !
Accessoirement, Homma aura aussi joué au sein de Loudness entre 1994 et 2000, ainsi que pour Saber Tiger. Ouais Môssieur Homma est comme ça, il aime bien les grands noms haha

Mais alors musicalement, qu'est-ce ça donne?
Il faut savoir avant toute chose que le changement de nom a aussi inclut un changement de sonorité, comme c'est souvent le cas de ce genre de situations.

Flatbacker développe un Heavy Metal nerveux, rapide, et chargé, très nettement influencé par le Glam Metal, né à Los Angeles justement. 
Les principaux thèmes abordés sont l'estime personnelle, les rapports aux autres essentiellement, le tout dans une ambiance assez sombre.
Si des groupes de la même époque comme Anthem, Loudness ou Seikima II sont facilement abordables, je n'en dirais pas autant de Flatbacker. Je pense personnellement qu'une certaine connaissance du Heavy est nécessaire pour pleinement apprécier la qualité des deux opus du groupe.
Ezo palie en partie ce problème. Avec son arrivée aux Etats Unis, le groupe prend une sonorité un poil commercial, avec des mélodies bien plus abordables.
Bien que les influences glam soient toujours présentes, l'ambiance est beaucoup moins sombre, le tout est plus mélodique. Le but est bien sûr de vendre, et pour cela, il faut composer des choses qui accrochent plus de monde.
Malgré ce côté plus commercial, la musique d'EZO reste un petit délice pour les oreilles, l'album EZO étant une franche réussite, tout comme l'était (et l'est toujours d'ailleurs) Fire Fire.

Flashback Heart Attack
Album : EZO (1987)

Personnellement, je ne peux pas m'empêcher de faire le rapprochement avec un groupe s'appelant Cats in Boots, le groupe de Glam Rock de Jail O'Hashi (Seikima II), qui officie aux Etats Unis.

Si la courte carrière du groupe aura surtout servi de très bon tremplin pour deux des membres, la qualité des quatres albums est incontestable. On ne peut que regretter que cela n'ait pas duré plus longtemps, on aurait aimé pouvoir apprécié plus longtemps ce savoureux mélange de Heavy et de Glam Metal. Malheureusement, certaines étoiles sont faites pour briller fort mais vite...


Discographie
1985 - Sensou - Accident
1986 - Esa
1987 - EZO
1989 - Fire Fire

Million Miles Away
Album : Fire Fire (1989)

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire