The Beginning


Bonjour à tous !

Japan Heavy c'est un projet ayant pour but de promouvoir le Heavy Metal Japonais, genre musical méconnu et pourtant ô combien passionnant et riche.
Historique, news, critiques, Japan Heavy aspire à devenir la plate forme Francophone référence en la matière.
Espérons y arriver et surtout...

Heavy à tous !


17/06/2013
En plus de la page Facebook, Japan Heavy est désormais également présent sur Twitter !
N'hésitez pas à suivre les actualités de JH sur les réseaux sociaux ;)

Anthem - Evil One
(2012)


samedi 8 mars 2014

Sex Machineguns - Made in Japan



Aah, les Sex Machineguns ! Anchang et ses troupes, après un premier opus, Sex Machinegun, d'une qualité clairement indiscutable, reviennent un an plus tard avec un nouvel album.

Le 26 novembre 1999, Made in Japan arrive dans les bacs.
La Line Up reste la même que pour l'album précédent, à savoir Anchang au chant et à la guitare, Sussy à la guitare, Noisy à la basse, et Speed Star Sypan Joe à la batterie.

Avec Sex Machinegun, SMG nous avait fait voyager à mi chemin entre le Heavy et le Speed Metal, mélange délicieusement génial ! Jusqu'à ce moment, le groupe semblait suivre ce schéma de construction sans s'en éloigner.

Avec Made in Japan, suivent-ils (vu qu'on parle d'Anchang, devrais-je plutôt dire "suit-il" haha) la même recette gagnante?
Pour le savoir, Let's Anchang !



L'album s'ouvre sur Progressive Ojichan, qui est un morceau très étrange, il faut bien l'avouer !
C'est distordu à mort, fait presque électro, et sonne comme un mix bizarre, et indigeste. Vraiment bizarre, et ce, malgré quelques riffs très Heavy des 80's pour le break.
Mais qu'est ce donc que ceci, crotte, on écoute pas le bon groupe??

Le 1er single de l'album débarque en deuxième position, tout à fait, c'est l'heure de Tekken II !
Nous voilà rassurés, on retrouve la moutarde Anchangienne que l'on aime ! Le riff et le solo sont devenus l'un des grands classiques du groupe, l'un des premiers morceaux que l'on cite lorsque l'on veut faire découvrir le groupe ! C'est SMG, non stop jusqu'à la fin et on en redemande !
Bien qu'en partie inspiré du célèbre jeu de baston du même nom, Tekken II est en fait une critique d'une partie de la jeunesse japonaise considérée comme décadente, à qui on mettrait bien des baffes (kick, punch, chop, gorilla kick !).

Tekken II

Vous prendrez bien un peu de City Hunter? Oui oui, Ryo Saeba (Nicky Larson, petits frenchies) débarque dans la place ! Illusion City est en fait l'opening d'un animé spécial de la saga City Hunter : Death of Evil Ryo Saeba.
Par rapport à Tekken II, ce morceau fait un poil plus mélodique, et rappelle un peu High Speed Samurai ! Prenant, entêtant, c'est parfait pour un opening d'animé ! Le solo est un excellent résumé de toutes les qualités d'Anchang, toute la panoplie est de sortie !

Avec Aesthetician, on fait dans un registre un peu plus sinistre où on alterne entre chant clair et scream Anchangien.
C'est assez chaotique dans son ensemble, beaucoup de changements de tempo et de type de chants. Ça sonne un poil malsain, violent et hypnotisant à la fois !

Une légère accalmie? Non !
Les riffs mélodiques de Magnum Fire et la manière dont ils débarquent font penser à Devil Wing, c'est le même genre de structure et de composition. Ce morceau semble presque mélancolique, mais quand on sait qu'il s'agit de penser à tuer sa petite amie et son amant (la bougresse!), c'est pas vraiment étonnant haha.

Mais mais mais? Les sonorités bizarres de Progressive Ojichan sont de retour pour lancer Secret Killer !
Ça sonne fort comme une expérimentation musicale: la construction semble être en plusieurs actes avec diverses influences notables: électro, metal, rock, un poil de pop, un véritable melting pot de genres ! Pas désagréable pour autant !

Iron Cross et ses sonorités plus lourdes démarre !
Le riff principal est foutrement cool et clairement penser pour le headbang (comme beaucoup de riffs chez SMG).
La composition fait très thrash dans l'âme. On savait SMG un peu touche à tout, mais là, ça devient une évidence! Et ils font ça bien!

American Z va vous rappeler qu'Anchang sait botter des culs !
Ça va vite, c'est speed, c'est heavy, ça vous lâche pas jusqu'au bout, la recette SMG fait mouche une fois de plus!
On doit pouvoir dire sans trop se tromper qu'American Z a été pensé et imaginé pour le live !

Un riff rapide et entraînant, Operation Tiger fait écho à Famiresu Bomber avec une tonalité cependant plus dramatique dans l'ensemble.
Anchang et sa vitesse de shred nous scotche les oreilles sur place, comme avant, comme maintenant, et comme plus tard!

Quand on ne mange pas ses légumes, Chef Anchang et ses troupes viennent nous riffer les oreilles ! Non mais !
3e single de l'album, Onigunsow va vite, tout le temps et ne nous laisse aucune seconde de répit, et bon sang, on adore ça !
S'il doit se passer la même chose que dans le clip à chaque fois qu'un gosse fait la graine sur ses légumes, ils vont vite se mettre au vert, c'est clair!


Onigunsow

Yellow Card conclut Made in Japan.
Woo ooh! Ah, ça on retient, tout comme ce riff qui nous pousse au headbang, ça devient une méchante habitude! C'est puissant et mélodique, entraînant, et ça gronde délicieusement!
Ca change du final nerveux et essoufflant qu'était Burn sur l'album précédent, mais dans son propre registre, Yellow Card est tout aussi bon!


Conclusion
On prend la même recette et on recommence, plus haut, plus fort, plus osé !
Made in Japan ose même quelques prises de risques étranges, qui tiennent clairement de l'expérimentation musicale, mais après tout pourquoi pas!

Même si je ne l'ai pas particulièrement spécifié au cours l'article, les musiciens sont toujours autant au top!
La voix d'Anchang est toujours étonnante, oscillant entre chant purement mélodique et cris ultra aigus qu'on lui connait à présent.
Les deux guitares sont plus puissantes et rapides que jamais, le shred et le tapping sont toujours aussi affolants tant celui d'Anchang que de Sussy.
La basse de Noisy lourde et présente, nous sert un jeu toujours aussi bon. Sa voix nasillarde est plaisante à souhait, et apporte un parfait soutien à Anchang.
La batterie de SSS Joe est encore une fois percutante, ultra rapide et dénote une puissance à vous décoller les tympans, la double pédale faisant des merveilles!

Je voudrais faire une légère digression. Pour les plus attentifs, j'ai parlé du 1er et du 3e single de Made in Japan, mais qu'en est-il du 2e? Non, il ne s'agit pas d'un oubli.
Ce fameux 2e single est un morceau nommé Mikan no Uta, qui est devenu l'un des plus grands classiques du gourpe, si ce n'est LE morceau, celui à connaître absolument!
Combinant toutes les qualités du groupe, la Mandarine Heavy Metal vous fera bouger, danser, chanter, à tel point qu'il faudra vous exorciser ensuite yeah !

On est d'accord, Made in Japan est le digne successeur de Sex Machinegun et confirme le talent du groupe quand il s'agit de marier le Speed et le Heavy Metal!
Bien qu'un poil moins foufou dans la composition musicale, les thèmes abordés dans les parole sont eux, par contre, toujours aussi décalés. Qu'il s'agisse de la jeunesse Japonaise dite "décadente" qu'on voudrait puncher, l'obsession matérialiste des jeunes femmes, des couples qui se marient sans vraiment s'aimer, des gosses qui ne veulent pas manger leurs légumes... L'esprit est bel et bien là, l'aura humoristique n'est pas en reste!

Après deux albums à la sauce SMG aussi réussis, c'est de bon augure pour la suite.
C'est ce que cela semblait présager à l'époque en tout cas. Aujourd'hui, nous savons tous qu'Anchang ne serait pas Anchang sans ses crises existentielles et de licenciements expéditifs à répétition qui ont mené à l'histoire mouvementé des Sex Machineguns telle que nous la connaissons.

Mais ceci, nous en reparlerons un autre jour...

Mikan no Uta

Les + 
- Un digne successeur pour Sex Machinegun
- Une recette toujours aussi efficace
- Des morceaux extra, devenus des classiques
- Des musiciens au top !

Les -
- Un peu moins de fun dans la musique
- Certains morceaux sont un peu trop "écho" à l'album précédent
- Des expériences étranges (Progressive Ojichan et Secret Killer) qui peuvent déranger...

Made in Japan Tracklist
1 - Progressive Ojichan
2 - Tekken II
3 - Illusion City
4 - Aesthetician
5 - Magnum Fire
6 - Secret Killer
7 - Iron Cross
8 - American Z
9 - Operation Tiger
10 - Onigunsow
11 - Yellow Card

lundi 3 mars 2014

Anthem se sépare d'Eizo Sakamoto



Décidemment, la line up d'Anthem bouge pas mal ces derniers temps.

Après le départ d'Hirotsugu Homma l'année dernière à cause d'une blessure au genou, c'est cette fois ci Eizo Sakamoto qui s'en va.

Annoncé sur le site officiel du groupe, le chanteur phare du groupe et chouchou du public souhaite pouvoir consacrer plus de temps à ses projets personnels.
Sachant que l'album de Aisenshi (projet revival d'Animetal avec She-Ja) est déjà sorti, et que la suite du groupe n'est pas pour tout de suite (j'y reviendrai plus en détail dans mon futur article consacré à Aisenshi), on peut se demander quelles sont ces fameuses occupations. Peut être pouvoir aller plus souvent en Amérique du Sud haha (oui, mr Sakamoto va très souvent là bas, que ce soit pour des concerts ou pour des vacances).

Quoi qu'il en soit, le poste de chanteur au sein du groupe de dinosaures n'est déjà plus une place à prendre !
En effet, c'est officiel, ce départ marquera bel et bien le retour d'une tête bien connue des fans : Yukio Morikawa! Oui oui, on prend les mêmes et on recommence.
Il y a comme un air de déjà vu, peut être va-t-on bientôt nous annoncer le départ de Shimizu pour laisser place à Hiroya Fukuda xD

Juste au cas où, je précise également que le remplaçant de Homma, Isamu Tamaru a été officialisé au poste de batteur.

En résumé, la line up au jour d'aujourd'hui est donc la suivante :
Chant : Yukio Morikawa
Guitare : Akio Shimizu
Basse : Naoto Shibata
Batterie : Isamu Tamaru

Pour la suite, rien d'annoncer pour l'instant, mis à part une nouvelle série de Live (au Club Citta, comme d'habitude).
Donc Wait And See, comme dirait l'autre !

vendredi 24 janvier 2014

RISE !

Bien le Bonjour !

En cette fin de mois de Janvier, Japan Heavy vous souhaite une bonne année 2014, en espérant qu'elle vous soit bénéfique et agréable.

J'espère que vous avez passé d'excellentes fêtes de fin d'année. Pour ma part, la fin d'année 2013 fut très chargée à plusieurs niveaux, ce qui explique ce long silence.

Etant revenu à peu près au calme, je vais donc reprendre l'écriture d'articles.

Comme annoncé sur la page Facebook, la critique de Made In Japan des Sex Machineguns arrive bientôt.
Nous découvrirons également de nouveaux (nouveaux, hum en voilà un terme bien inapproprié) groupes.

Une courte news, mais je dis à très bientôt, et pour patienter un peu, vous prendrez bien un peu de Anchang? haha

Heavy à tous !